Dimanche 24 Avril 2011 ..... 18h 25 
.... fin d'un géant qui nous manquera ... 


sequoia loches explose sous la foudre


L'air est  lourd... très lourd  cet après midi là, et le ciel s'est assombri doucement....

... et depuis quelques minutes, le ciel s'obscurcit vraiment,  le tonnerre qui gronde sur le fond du paysage semble se raprocher.......quand soudain...


....dans la même seconde !!  
- le courant se coupe,
- un bruit d'explosion énorme dehors
- et une série de carreaux de nos fenêtres qui tombent en morceaux sur le parquet du salon après s'être cassés sous la deflagration.
 
...!?!?

Waouu.... qu'est ce que c'était ? .... un bruit de bombardement !!!

Dans un reflexe,je me précipite sur la terrasse pour comprendre.... rien de visible ..., sauf qu'il manque quelquechose dans le visuel...... mais  ....où est passé le séquoia...?????

Ce géant de 40m
est à 120-150m, environ de la maison en prolongement visuel de notre jardin, et sans autre écran que le cèdre du Liban du jardin public depuis nos remparts, habituellement...? (Grand cèdre, qui aura, nous le comprendrons plus tard, servi de bouclier en protégeant les maisons du bord de l'indre toutes proches, évitant ainsi des dommages qui auraient pu être dramatiques)

(Mise à jour: il semblerait, selon le journal local qu'il n'y ait eu aucun blessés, tant mieux..! ;au final, nous aurons, comme quelques autres, que de menus dégats avec quelques carreaux cassés...rien de bien grave)


Ni une , ni deux, direction le point le plus haut de la maison pour essayer de comprendre.
Depuis la fenetre de la chambre Belle epoque, tout s'explique...! ... le spectacle .... désolant du parc du jardin public dévasté et jonché de centaines de morceaux de bois ne laisse aucun doute : la foudre est tombé sur le Sequoia géant du jardin public , ou plutot dans, car il a litéralement explosé de l'intérieur, en projetant  des morceaux jusqu'à près de 100m..! . sur le terrain de football..!






Certaines voitures du parking du stade on leur glaces et vitres arrières brisées,  des maisons du bord de l'Indre ont vu, elles aussi certains carreaux de fenêtres cassés par les projections de bois.
En descendant voir de près le jardin, il y a eu aussi des projections de bois jusque dans la rue Quintefol.








Le triste spectacle de plus près est aussi fascinant que terrifiant. Ce géant qui faisait prés de 40 m est réduit à un reste de tronc d'un petite dizaine de mêtres,  et aucune des grandes branches n'est visible parmi les monceaux de bois alentour.. des tonnes de bois pulvérisés dans un rayon d'environ 80 m."




La foudre qui frappe les arbres suit habituellement le ruisselement de l'eau sur les troncs, provocant une saignée, et l'explosion comme elle s'est produit là, est typique des arbres avec des gros noeuds et en grand nombre, en californie, d'ou était issu cet arbre., 
Les neuds amènent de la sève plus loin dans le bois et plus facilement, ainsi le courant est dirigé plus à l'interieur du tronc. et comme le dégagement de chaleur est retenu par la masse de bois, le tronc se transforme alors en baton de dynamite prêt à l'explosion pressurisée..

La foudre est une très violente et très brève décharge électrique qui traverse l'espace atmosphérique normalement isolant depuis la masse du nuage d'orage jusqu'au sol.
Par bonds successifs, l'éclair pilote, en une sorte de boyau rempli d'électrons, descend en direction de la terre en suivant la plus forte intensité de charge. Quand il atteint les derniers décamètres qui le séparent de la Terre, une décharge (autre boyau similaire) partant d'un point du sol monte à sa rencontre. Lorsque la liaison s'établit entre les deux boyaux se produit ce qu'on appelle la décharge principale, un courant circulant du sol vers le ciel tantôt suivi de plusieurs post-décharges.
La température de l'air est très élevée, environ 30000 degrés (5 fois la température du soleil!) le long du trajet de l'éclair. (L'air traversé par l'éclair est "grillé"!).
On connaît aujourd'hui la puissance de la foudre: un courant de 30000 ampères correspondant à une tension de 100 millions de volts.
L'éclair peut abattre donc un arbre gigantesque comme ce sequoia, comme elle peut incendier un arbre et toute une forêt...

Les isolants naturels tels que le bois, la pierre, la maçonnerie comportent souvent des fissures où peut s'accumuler de l'humidité conductrice de l'électricité.

Dans ce cas précis, l'arbre était déjà trempé et surement très "imbibé" des pluies abondantes de la veille.
Le transformant en un pic d'electrode négatif à  40m du sol, prêt à recevoir le l'énorme charge positive qui passait au dessus à ce moment là.
Il aurait fallu le protéger avec un paratonnerre, mais bon... qui prévoit ces phénmènes rares..? sur des végétaux aussi rares en France que ce Sequoia géant de Californie.

Sous l'effet du courant électrique , cette humidité s'est donc  instantanément et violemment transformée en vapeur d'eau et à réagi sous la forme d'une violente explosion qui a entraîné la rupture ou la destruction de l'objet isolant (l'arbre dans ce cas, cela arrive aussi en montagne avec un bloc de rochers...parfois)
C'est cet effet thermique qui explique également la destruction parfois totale des arbres par vaporisation brutale de la sève sous l'effet de la chaleur de l'arc électrique.


Il faut le répéter: ne jamais s'abriter sous un arbre, en cas d'orage...!
Voici, en direct ce qui arrive !!





Anecdote amusante :

Sur place, l'évènement a fait le tour du village .. de la région , et  les badauds ont afflué , durant tout le lundi de Paques,en masse, pour voir cette nouvelle preuve de la grande force de la nature , terrible, quand elle se déchaine..!

... A noter que les services municipaux ont fait des économies de .. nettoyage de chaussée...  (de ce fait, chacun a voulu emmener un souvenir en ramassant des morceaux éparpillés et quasiment fait tout le nettoyage des abords du parc qui est resté fermé par sécurité.... )

Et le plus amusant était d'entendre sur place, en prenant ces photos, la rumeur en direct, propagée par les " hauts et forts parleurs" ,écoutée d'une oreille tendue par tous .... qui ne manquaient pas à leur tour de la répéter à leurs familles:

"C'est un signe du ciel...! ... d'ailleurs la marque en est la preuve...
...regardez la croix sur ce doigt qui reste pointé vers le ciel...!... "

 

Avec mon téléobjectif, voici le détail.....en restant ... objectif, et en vous laissant libre d'interpreter ce qui fait parfois ... des légendes tenaces...!








Le Sequoia geant du Jardin public