Nos Vins de Loire, nos terroirs, nos appellations...
et toutes ces nuances et teintes qui nous donnent des "couleurs" ...

Nous sommes dans une région importante de la production des bons vins de France...
Et  Loches (cliquez la carte ci dessus pour l'aggrandir ou ICI si l'mage ne s'affiche pas), est là encore, au coeur, de ces trésors de plaisir.

Les vins de Loire, trop méconnus, sont pourtant un terroir formidable de tradition, d'histoire, et de nuances de goûts.
A découvrir, pour ceux qui découvrent la région, et à re-découvrir pour ceux qui en avait une idée , un peu "vieillotte"...

....."Mea culpa", car j'en faisait partie, avant de venir y vivre  ... !



Lorsque j'étais jeune Maître d'hôtel, souvent en reproduisant en salle de restaurant, les préceptes de nos maîtres, "vieux sommeliers", à l'admirable savoir, et qui préfèraient, souvent , vendre à nos clients, des Bordeaux , Bourgognes et des  Beaujolais plus connus et sans mauvaises surprises, nous avions coutume, de cataloguer les vins de Loire, en vin de qualité moyenne, pour la plupart, et de n'en garder que quelques uns parmi les plus grands crus, pour nos conseils.... très souvent des Blancs...

Mais, les vins du Val de Loire ont beaucoup progressé, ces dernières années.
La modernisation des vinifications, l'exigence du marché, et la compétition mondiale ont ajouté des paramêtres qui ont beaucoup aidé à cette tendance vers l'excellence, et une riche diversité .
Certes , il reste ici, une majorité de Blancs, mais les Rouges , et les Rosés rattrapent leur retard constamment, avec les nouvelles modes et habitudes de consommations.

..et c'est tant mieux . !

Si notre site peut aider à donner un peu plus encore, d'exposition à nos terroirs, et aider à en finir avec cette "étiquette Vins de Loire= Bons Blancs seulement " et inconstance des qualités de Rouges... ce sera justice..!

L'Histoire...
Un besoin de vins de messe, sans doute...

On dit que Saint Martin, commença la production vers 380 , influençant de fait,  la plupart des monastères locaux à produire, eux aussi, leurs propres crus....

D'aileurs, la plupart des vignobles appartenaient à des monastères. Ce sont les moines qui ont largement contribué au développement du vin dans toute la région de la Loire.

Du Moyen-Age au XVe siècle, la bourgeoisie est à l'origine de la pleine extension des vignobles de Saumur, Tours et Orléans avec l'abolition du droit de "banvin" (Proclamation par le seigneur de l'ouverture de la saison de vente du vin. Droit de banvin, par lequel le seigneur se réservait de vendre son vin avant cette ouverture). Les exportations vers les pays du nord de l'Europe en furent favorisées.

La Loire fut un moyen de circulation idéal. Elle constitue certainement l'une des raisons de l'implantation et du développement des vignobles qui la bordent. D'autre part, elle facilite le transport et le commerce depuis les ports importants (Saint Thibault près de Sancerre, Orléans, Vouvray, Tours, Angers, Nantes...)
Aux XVe et XVIe siècles, la présence des rois de France dans les châteaux de Touraine favorise grandement le développement et la renommée du vignoble Tourangeau.
Au-delà des exportations, la Loire favorise l'implantation de cépages nouveaux. Par exemple, les vins de Chinon issus du cépage Cabernet Franc (dénommé aussi Breton) originaire du Sud-ouest et venu de la région de Nantes par la Loire. (François Rabelais le mentionne dans ses écrits au XVIe siècle).

Aujourd'hui ce sont  ... pas moins de 30 000 hectares de vignes sur toute cette vallée.....(env.6 000 hectares en Touraine) ,
et plus de 400 millions de bouteilles produites...( 20 millions en Touraine ).

Les Appellations controlées

Parmi les appellations les plus proches , pour ne pas avoir à ré-écrire une encyclopedie de tous les vins de Loire, nous en retiendrons :

le "Touraine" 5500 ha  

Production annuelle : 280 000 hl dont environ 38 % de rouge, 42 % de blanc, 12 % de fines bulles et 8 % de rosé.
Rendement de base : Rouges et rosés : 60 hl/ha ; blancs et fines bulles : 65 hl/ha
Cépages :
- Rouge : Gamay (plus de 60 % de la récolte), Cabernet Franc, Côt, Cabernet Sauvignon, Pineau d’Aunis, Pinot Noir…
- Blanc : Sauvignon (près de 80 %), Chenin Blanc et accessoirement Chardonnay.
Pratiques culturales dominantes : Densité de 5 000 pieds/ha. Taille généralement Guyot simple ou double.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Blanc : Les vins de Sauvignon sont aromatiques. Très vifs, ils évoquent le genêt, le chèvrefeuille et les fruits exotiques. Le Chenin Blanc est essentiellement destiné aux vins de fines bulles où il exprime des senteurs délicates de brioche, de pomme verte et de miel.
Rouge : Le Gamay, souvent monocépage, donne des vins légers et francs aux arômes caractéristiques de fruits rouges. Les vins d’assemblage allient ce côté juvénile et frais à la structure des autres cépages.
Rosés : Les assemblages classiques donnent des vins frais et délicats ; le Pineau d’Aunis donne un rosé de caractère au ton épicé unique.
Température de service : Les vins rosés et blancs, tranquilles ou effervescents, sont servis à 10 C; les rouges de Gamay ou d’assemblage sont rafraîchis à 14°C.
Potentiel de garde : La plupart des vins d’AOC Touraine s’épanouissent dans les 2 ans. Les rouges charpentés évoluent favorablement après 3 à 4 ans de garde.

- "touraine-mesland" 105 ha

Production annuelle :  5 000 hl dont 70 % de rouge, 15 % de blanc et 15 % de rosé.
Rendement de base : 55 hl/ha pour les rouges et les rosés ; 60 hl/ha pour les blancs.
Cépages : Assemblage de Gamay, Cabernet Franc et Côt en rouge ; Chenin parfois assemblé avec du Chardonnay en blanc.
Pratiques culturales dominantes : Densité de 6 600 pieds/ha. Taille généralement Guyot simple et gobelet éventail.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Les rouges présentent une robe  rubis profond, les blancs sont lumineux aux nuances paille.
Arômes subtils de framboise et de cassis pour les rouges ; notes florales qui évoluent vers le tilleul avec une pointe de minéralité pour les blancs.
Tanins fins pour les rouges, évolution soyeuse pour les blancs et grande fraîcheur pour les rosés.
Température de service : Rosés et blancs sont servis à 10°C; les rouges entre 14°C et 16°C selon leur âge et leur structure
Potentiel de garde : Belle aptitude à la conservation, les rouges structurés gagnent en ampleur après 3 à 5 ans de garde.

- "touraine-amboise" 220 ha

Production annuelle : 9 000 hl dont 60 % de rouge, 30 % de rosé et 10 % de blanc
Rendement de base : 55 hl/ha pour rouges et rosés, 60 hl/ha pour les blancs
Cépages : Gamay majoritaire, Cabernet et Côt en rouge ; Chenin en blanc
Pratiques culturales dominantes : Densité de 6 600 pieds/ha.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Rouge : L’assemblage Gamay-Cabernet-Côt est présenté sous le nom de « cuvée François Ier », vin équilibré et complet, à la robe profonde, aux tanins soyeux et au fruité élégant.
Rosé : Souple et frais, il rappelle la cerise ou la groseille.
Blanc : Fruits frais et agrumes évoluent sur le coing et le miel lorsqu’il est vinifié en demi-sec ou mœlleux.
Bouche plutôt souple, parfois très dense, avec des tanins fins. Fin de bouche fraîche et équilibrée.
Température de service : Rosés et blancs sont servis à 10°C ; la cuvée François Ier à 16°C ; les autres rouges à 14°C.
Potentiel de garde : La plupart des vins s’épanouissent dans les 2 ans ; les plus charpentés gagnent à être attendus au moins 5 ans.

- "touraine-azay le rideau" 60 ha

Production annuelle : 1 800 hl dont 60 % de rosés
Rendement de base : 55 hl/ha
Cépages : Rosés issus à 60 % minimum de Grolleau, pur ou assemblé avec Gamay, Côt ou Cabernet ; blancs issus à 100 % de Chenin (parfois vinifiés en demi-sec)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 6 600 pieds/ha. Taille Guyot simple ou éventail.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe claire et brillante pour les rosés, cristalline pour les blancs.
Nez : Les rosés présentent des arômes de rose, lilas, poire, cerise, groseille et amande. Les blancs portent souvent une note minérale, avec une dominante de fruits frais et agrumes évoluant sur le coing et l’abricot.
Bouche : Bouche fine et élégante pour les rosés, souvent ample pour les blancs.
Température de service : 10°C
Potentiel de garde : Les rosés se boivent jeunes, contrairement aux blancs d’une grande longévité (10 ans).-    

- "touraine-noble joue" 28 ha

Production annuelle : 1 700 hl
Rendement de base : 55 hl/ha
Cépages : Vin gris original, le Noble-Joué est issu d’un subtil assemblage des trois Pinots. Le Pinot Meunier constitue le corps et la puissance, le Pinot Gris donne fruité et finesse, le Pinot Noir apporte la rondeur et la longueur.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe rose très pâle à reflets gris ou argentés, d’où son nom de « vin gris ».
Nez : Notes de groseille, de fruits de bois, parfois de bonbons aux fruits ou de fleurs des champs.
Bouche : Bouche souple, assez ronde, privilégiant une finale fraîche.
Température de service : 6-8°C
Potentiel de garde : À boire dans leur jeunesse.

- "les "cheverny"et "cour-cheverny"  532 ha

production annuelle : 8 500 hectolitres de vins blancs, 1 300 hectolitres de vins rosés, 9 200 hectolitres de vins rouges
Cépages : Pour l’Appellation Cheverny, en vins blancs, 2 cépages dominent : le Sauvignon, qui représente plus de 60 % de la superficie et le Chardonnay, 30 % de la superficie.
Pour les vins rouges, 2 cépages dominent également : le Gamay Noir à jus blanc (47 % de la superficie) et le Pinot Noir (35 % des surfaces). Les autres cépages présents sont le Cabernet-Franc et Cabernet-Sauvignon (11 % de la superficie), le Cot (4 %) et le Pineau d’Aunis (3 %) qui n’est utilisé que pour l’élaboration des vins rosés
Pour l’Appellation Cour Cheverny, un seul cépage peut être utilisé : le Romorantin

Les vins : En Appellation Cheverny, les vins blancs sont issus de l’assemblage du Sauvignon et du Chardonnay. Suivant les terroirs, ils offrent des expressions différentes, allant des notes de bourgeons de cassis aux senteurs des fruits exotiques. En bouche, le Chardonnay complète l’équilibre par sa rondeur. La note Val de Loire se retrouve en finale par le coté rafraîchissant.
Les vins rouges sont des assemblages de Gamay Noir à jus blanc et de Pinot Noir, complétés par du Cabernet ou du Cot. Leur robe est légère aux reflets légèrement orangés liés à la présence du Pinot Noir.
Nez:  complexe possède souvent, dans sa première jeunesse, les senteurs de fruits rouges. Par la suite, les arômes épicés peuvent dominer. Ces vins ont une bonne rondeur en bouche. En finale, le Cabernet ou le Cot leur attribuent une note plus ou moins tannique.
En Appellation Cour Cheverny, seul le cépage Romorantin peut être utilisé pour l’élaboration des vins. Si autrefois on lui reprochait son acidité, la maîtrise des rendements et la récolte à une maturation optimale, confèrent à ce vin tout le plaisir de la dégustation d’un produit unique en France. Vin noble, dans une robe jaune dorée, son nez élégant dévoile les senteurs florales de l’acacia. On note généralement un bon équilibre en bouche et une bonne fraîcheur en finale. Ces vins peuvent se garder plusieurs années.

- le "Vouvray" 2000 ha

Production annuelle : Environ 115 000 hl (60 % de fines bulles ; 40 % de vins tranquilles).
Rendement de base : 52 hl/ha en vins tranquilles ; 65 hl/ha en fines bulles.
Cépages : 100 % Chenin Blanc (Pineau de Loire)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 6 600 pieds/ha. Taille en éventail, obligatoirement courte.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe soutenue et lumineuse d’une couleur allant de jaune paille pour les pétillants et mousseux, à dorée aux reflets ambrés pour les liquoreux à maturité.
Toujours flatteurs dans leur jeunesse (acacia, rose, agrumes et brioche pour les fines bulles), les Vouvray évoluent sur des notes confites et compotées d’abricots, de coings et surtout de miel floral.
Selon leur mœlleux, les vins sont tendres, mœlleux, amples ou opulents, mais toujours d’une grande fraîcheur. Les blancs secs sont riches et typés.
Température de service : Secs : 11°C ; fines bulles : 8°C ; tendres et mœlleux à carafer et à servir très frais, 6-8°C, pour les sentir évoluer.
Potentiel de garde : La durée de vie considérable des Vouvray (10 à 40 ans) est soutenue par les conditions de conservation parfaites (température et hygrométrie) des caves profondes creusées dans la craie des coteaux.

- le "Montlouis" 370 ha

Production annuelle : Environ 15 000 hl (45 % de vins tranquilles ; 55 % de fines bulles)
Rendement de base : 52 hl/ha en vins tranquilles, 65 hl/ha en fines bulles
Cépages : Chenin Blanc (Pineau de la Loire)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 6 600 pieds/ha. Taille en éventail, obligatoirement courte.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe soutenue et lumineuse de couleur jaune paille pour les pétillants et mousseux, qui tend au doré à reflets ambrés pour les liquoreux à maturité.
Toujours flatteurs dans leur jeunesse (fleurs blanches, verveine, agrumes et brioche pour les fines bulles), les Montlouis évoluent sur des notes d’amandes, de coing, de miel et de cire, avec une minéralité marquée.
Selon leur mœlleux, les vins sont tendres, amples ou opulents, mais toujours d’une grande fraîcheur. Les blancs secs sont riches et racés.
Température de service : Fines bulles à 8°C ; secs à 11°C ; tendres et mœlleux à carafer et à servir très frais, à 6-8°C, pour les sentir évoluer
Potentiel de garde : Grande aptitude au vieillissement avec des évolutions très délicates pendant la première décennie et un épanouissement graduel.

- le "chinon" 2300 ha

Production annuelle : Environ 110 000 hl dont 8 % de rosé et de blanc
Rendement de base : 55 hl/ha
Cépages : Le rouge provient quasi exclusivement du Cabernet Franc (ou Breton), même si le Cabernet Sauvignon est autorisé dans la limite de 10% de l’assemblage. Le blanc est issu du Chenin (ou Pineau de Loire)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 5 000 pieds/ha. Taille sévèrement réglementée, généralement Guyot simple pour le Cabernet.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Les Chinon rouges ont une robe intense de couleur cerise à violine, qui évolue vers des teintes brunes à reflets pourpres.
Les vins de graviers sont légers et délicats, très aromatiques (fruits rouges), agréables dès leur prime jeunesse.
Les coteaux et plateaux d’argiles à silex et de tuffeau donnent de grands vins corsés et charpentés qui évoluent vers des arômes complexes de fruits noirs compotés, d’épices douces et de gibier.
(Bien sûr, certains vignerons assemblent des vins complémentaires issus de différents terroirs.)
Le Chinon blanc est un « vin de taffetas » très minéral, sa rareté le magnifie.
Température de service : 14-15°C pour les jeunes, 16-17°C s’ils ont de l’âge. Il est recommandé de les carafer, afin d’assouplir les premiers et de décanter et épanouir les seconds.
Potentiel de garde : Selon leur type, les Chinon atteignent leur maturité entre 2 et 5 ans ou entre 10 et 20 ans.

- le "bourgueuil" 1400 ha

Production annuelle : Environ 70 000 hl dont 4% de rosé
Rendement de base : 55 hl/ha
Cépages : Cabernet Franc (quasi unique), Cabernet Sauvignon toléré dans la limite de 10% de l’encépagement.
Pratiques culturales dominantes : Densité de 5 000 pieds/ha. Au printemps, taille Guyot simple sévèrement réglementée.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe éclatante, soutenue, de couleur pourpre
Nez intense de petits fruits rouges (griotte, fraise…) pour les vins de graviers ; framboise mûre, réglisse et épices pour les vins de tuffeau qui évoluent vers des notes animales (cuir, fourrure…) et de torréfaction.
Bouche souple et coulante pour les uns ; dense et charnue pour les autres, qui s’assagissent avec le temps. Fin de bouche fraîche et équilibrée.
Température de service : 14°C pour de jeunes vins de terrasses, 17°C pour des vins plus âgés.
Potentiel de garde : Les vins de graves arrivent rapidement à maturité (2 à 4 ans), alors que les vins de tuffeau ne commencent à exprimer leur complexité qu’après 5 ans de garde.

- le "saint nicolas de bourgeuil" 1050 ha

Production annuelle : Environ 59 000 hl dont 2% de rosé
Rendement de base : 55 hl/ha
Cépages : Cabernet Franc (Cabernet Sauvignon toléré dans la limite de 10% de l’assemblage, mais très peu utilisé)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 5 000 pieds/ha. Taille sévèrement réglementée, généralement Guyot simple.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe éclatante, soutenue, de couleur pourpre.
Nez intense de petits fruits rouges et de violette pour les vins de graviers ; framboise, mûre, réglisse et épices pour les vins de tuffeau qui évoluent vers des notes de cuir et de sous-bois.
Bouche souple et coulante pour les uns ; dense et charnue pour les autres, qui s’assagissent avec le temps. Fin de bouche fraîche et équilibrée.
Température de service : 14°C pour des jeunes vins de terrasses, 17°C pour des vins plus âgés
Potentiel de garde : Les vins de graves arrivent rapidement à maturité, alors que les vins de tuffeau s’épanouissent entre 5 et 10 ans de garde.

- "le saumur rouge" 1000 ha

Production annuelle : 55 000 hl
Rendement de base : 60 hl/ha
Cépages : Cabernet Franc (majoritaire sur l’aire), Cabernet Sauvignon, Pineau d’Aunis (rare)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 4 500 à 5 000 pieds/ha. Taille généralement Guyot simple.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe lumineuse, couleur rouge rubis.
Le tuffeau apporte finesse et légèreté. Nez de fruits rouges et fleurs (iris, violette).
Bouche plutôt souple, parfois très dense, avec des tanins fins. Fin de bouche fraîche et équilibrée.
Température de service : 16-18°C. Les plus corpulents doivent être carafés.
Potentiel de garde : Vins souples à consommer dans les cinq ans.

- "le saumur champigny" 1500 ha

Production annuelle : 85 000 hl
Rendement de base : 55 hl/ha
Cépages : Cabernet Franc (majoritaire sur l’aire), Cabernet Sauvignon, Pineau d’Aunis (rarissime)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 4 500 à 5 000 pieds/ha. Taille généralement Guyot simple.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe lumineuse, couleur rouge grenat.
Nez complexe, aux arômes épicés et empyreumatiques. Le tuffeau apporte finesse et légèreté, avec des notes de fruits rouges et fleurs (iris, violette).
Riches et corpulents, ces vins présentent toujours des tanins fins et veloutés et une fin de bouche fraîche et équilibrée.
Température de service : 16-18°C. Les plus jeunes doivent être carafés
Potentiel de garde : La plupart peuvent être consommés dans leur jeunesse mais leur complexité se révèle après plusieurs années de garde (5 à 20 ans

- "le saumur brut " 1400 ha

Production annuelle : 90 000 hl dont environ 10 % en rosé
Rendement de base : 66 hl/ha
Cépages : Chenin, Chardonnay, Sauvignon, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Pineau d'Aunis, Grolleau… avec contraintes d’assemblages favorisant les cépages traditionnels
Pratiques culturales dominantes : Densité de 4 500 à 5 000 pieds/ha. Taille Guyot simple.
Contraintes techniques : Pressurage avec 130 kg de raisins pour 100 l de jus. Vieillissement sur lattes 9 mois minimum.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe cristalline, claire aux reflets gris à jaune paille, aux nuances dorées. Robe saumonée à cerise pour les rosés.
Notes de fruits blancs, mélisse, noisette, amande et parfois une touche vanillée ou grillée. Arômes de petits fruits rouges pour les rosés.
Bulles fines, bouche élégante, fraîche (parfois tonique) sur les bruts, plus douce sur les demi-secs et légèrement tannique sur les rosés.
Température de service : 6-8°C, dans des flûtes
Potentiel de garde : Après le dégorgement qui a lieu au terme de l’élevage sur lattes, les vins effervescents sont conservés plusieurs mois en cave avant leur mise en marché. Ils s’expriment donc pleinement dans l’année qui suit leur commercialisation, voire dans les deux à trois années suivantes.

         envisage de restaurer , dès que possible, ses jolies caves voutées de tuffeau, pour en faire un lieu extra-ordinaire de degustation privée de tous les crus de notre belle région, qui y seront présents..

Un proffessionnel et grand connaisseur sera notre animateur de degustation pour le plus grand sérieux à accorder à cette mission....Patience, patience..C'est pour bientot..

La proximité des chambres et la "confisquation des clés de voiture" feront partie des programmes...


Bienvenue a la maison Petites presentations Ou sommes nous Les chambres d'hotes
le gite du chevalier Au centre des chateaux Contact


Au coeur des vignobles du grand fleuve sauvage